Quel fond de teint choisir à 30 ans : critères et astuces !

fond de teint trentenaire

Vous entrez dans votre trentaine et la peau n’est plus la même que dans votre vingtaine ? Vous avez envie de masquer les premiers signes de vieillissement, mais ne savez pas comment vous y prendre ?

Vous souhaitez éviter les pièges du fond de teint apparent qui peuvent donner un aspect cataplasme ou guirlande de noël ?

Retrouvez ici tous les critères sur lesquels il faut s’attarder pour bien choisir son fond de teint et toutes nos astuces pour une mine parfaite et naturelle.

Critère numéro 1 : l’âge

Choisir un fond de teint adapté à son âge est la clé.

A 20 ans, on avait la peau lumineuse et possiblement, quelques imperfections liées à un dérèglement hormonal du type un excès de sébum sur la zone T du visage et acné. Du coup, on se dirigeait plutôt vers une BB Crème ou un fond de teint très léger au pouvoir matifiant.

A 40 ans, on aura plus d’expérience et des ridules seront apparues, la peau sera un peu moins éclatante. On cherchera davantage à masquer les signes de fatigue et de l’âge. On se dirigera donc plutôt vers un fond de teint léger à la texture fine pour un effet naturel bonne mine et un teint frais.

A 50 ans, les rides apparaîtront, la peau sera moins élastique et plus sèche. On cherchera à limiter les signes de l’âge et on se dirigera donc vers des fonds de teint hydratants pour compenser la sécheresse et se sentir confortable. On optera pour des produits aux actifs anti-âge comme le collagène ou l’acide hyaluronique.

Et à 30 ans, que cherche-t-on ? On a définitivement plus de vécu qu’à 20 ans et on se sent clairement plus fatiguées. Malheureusement, il y a quelques traces qui commencent à apparaître sur le visage entre l’alcool, le tabac, les sorties et le stress.

Et on commence également à craindre un vieillissement prématuré de la peau et un visage marqué. Du coup, il est préférable de se diriger vers un produit double propriétés : un fond de teint éclat pour un effet bonne mine et protecteur, pour se préserver de l’apparition de rides et des signes de vieillissement.

Critère numéro 2 : le type de peau

On choisit un fond de teint en fonction de son type de peau, l’idée étant d’utiliser un artifice sans que personne ne s’en aperçoive.

  • Si vous avez la peau sèche, il est conseillé de se diriger vers un fond de teint fluide qui sera plus facile à appliquer et qui ne laissera pas apparaître les signes de sécheresse.
  • Si vous avez la peau mature, utilisez le même type de fond de teint que pour peaux sèches, mais privilégiez ceux avec des actifs anti-âge qui permettront de compléter les effets de votre crème de jour.
  • Si, en revanche, vous avez la peau grasse, allez plutôt vers un fond de teint en poudre compacte qui présente un plus grand pouvoir de couvrance et d’absorption. De plus, choisissez-en un aux propriétés matifiantes pour limiter l’effet brillant.
  • Si votre peau est mixte, choisissez un fond de teint fluide matifiant à base d’eau et non gras. L’eau permet d’hydrater la peau sans la rendre brillante.

Astuces pour choisir une couleur adaptée à son teint

Faites un test sur le dos de la main et si la couleur se fond parfaitement, cela veut dire que vous êtes sur la bonne voie. Faites ensuite le test sur l’intérieur de votre poignet, si cette fois encore la couleur se fond, respirez un bon coup, vous avez trouvé votre couleur ! L’idée est de faire un test sur la partie la plus exposée et celle la moins exposée de votre corps.

Les différents modes d’application

On peut utiliser la pulpe du doigt pour un rendu précis et une application plus douce (recommandé pour les peaux sensibles). On peut choisir une application à l’éponge, idéale pour les peaux grasses puisqu’elle permet une meilleure couvrance.

Enfin, vous pouvez opter pour une application au pinceau qui permet une meilleure couvrance et une plus grande précision. Toutefois attention à bien choisir un pinceau de qualité pour ne pas avoir de poils qui restent collés au visage.

Astuces pour une application parfaite

Commencez toujours par le centre puis étirez vers l’extérieur du visage. Contentez vous de tapoter sur les paupières. Pensez à appliquer également sur le cou et le décolleté pour éviter l’effet bi-couleur.
Ensuite seulement, on masque les imperfections telles que les cernes, rougeurs ou boutons. Si vous appliquez au doigt, n’hésitez pas à passer à l’éponge pour cette étape.

Il ne vous reste plus maintenant qu’à vous rendre dans votre magasin cosmétique préféré !